Menu

Regardez chers parents

Mory Coulibaly a tourné des images lors de l’occupation du gymnase à Cachan en 2006.
En France depuis 2002, il se trouvait là, au moment de l’expulsion du squat, bien qu’il ait obtenu le statut de réfugié politique fin 2003, qui lui permettait de se trouver un logement.
Délégué auprès des familles, il est resté avec les autres par solidarité et parce que pour lui, c’était le prolongement d’une lutte commencée ensemble.
En quittant le bâtiment F. il a tout laissé derrière lui, un peu comme lorsqu’il avait quitté son pays d’origine : La Côte d’Ivoire.
Plus tard, un ami lui a rapporté sa caméra, seul objet de valeur auquel, dans la panique, il n’avait plus pensé et il s’est dit : " Je n’ai plus rien, il me reste juste cette caméra, il faut filmer"

Festivals

Festival "Attention chantier"
"Routes de l’espoir" au ciné 104 à Pantin
Festival du cinéma engagé
"Routes et déroutes" à la galerie l’Art au garage
"Illégal_Cinéma" aux Laboratoires d’Aubervilliers
Festival "D’ailleurs nous sommes d’ici"
Festival Africajarc 2011
Festival "Le FIDEL 2011" à la CNHI

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

Film de Mory Coulibaly
Sur un texte de Tanella Boni
Filmé, réalisé et monté avec Anne-Laure de Franssu
Avec le soutien de la Mairie de Cachan, de la CIMADE, du GRDR, de l’AME et du CNA Mali
France / 49 mn / vidéo / 2009