Menu

Maintenant ! (ou jamais...)

Salut à toutes et à tous,

Ce 18 janvier, notre nouveau film La cigale, le corbeau et les poulets sort au cinéma (en partenariat avec Là-bas si j’y suis, les Amis du Monde Diplomatique et l’Humanité). Le choix de la période de campagne électorale n’est pas anodin. Ce film est un outil de lutte exemplaire et un antidote à la morosité ambiante. A l’issue des élections présidentielles et législatives, la France s’apprête à vivre un bouleversement dont l’issue risque de nous enfoncer tous dans le chaos. On nous promet la peste ou le choléra : la droite extrême ou l’extrême droite. La « deuxième droite » se bataille entre Valls et Macron, les mêmes qui ont enterré le mot « socialisme » pendant ces dernières années et qui essayent de se repeindre en neuf. La vraie gauche est bien là mais divisée comme jamais et on le constate à chaque étape de notre tour de France.

On ne fait pas la révolution avec un film mais on espère quand même qu’à force de coups d’épées dans l’eau on provoque des raz de marées !

En vous proposant un film comme réponse à la connerie ambiante, nous ne nous prenons pas au sérieux mais nous le faisons sérieusement. La cigale, le corbeau et les poulets n’est pas seulement divertissant car nous ne sommes pas là pour faire diversion, nous militons au quotidien, pour « L’intranquilité », comme dit Bernard Lubat, et les empêcheurs de tourner en rond car il vaut mieux tourner en bourrique. A la sortie du film, les gens nous disent à quel point ils ont été surpris, à quel point le film leur (re)donne envie de la lutte collective, créative, joyeuse, incarnée par cette fameuse bande de la Cigale, pour qui la lutte est un dialogue, le dialogue une lutte.

Le film ouvre concrètement le débat sur plusieurs pistes :
- la démocratie locale, qui ne s’use que si l’on ne s’en sert pas
- la presse locale, le pouvoir de l’écrit et des lettres ouvertes et non anonymes
- l’interpellation des élus et des responsables de notre quotidien
- la lutte contre les projets inutiles et les zones à défendre (ZAD)
- la défense de la nature contre le capitalisme financier sans foi ni loi ni cerveau
- la pratique collective dans la joie et la tolérance des différentes opinions même si on s’engueule…

Alors voilà, nous avec cette proposition, nous sommes au maximum de ce que nous savons faire. On a mis six ans à amener cette cigale dans les salles. Son retentissement prendra plus ou moins d’ampleur, mais tout ça dépend de vous et se joue dans les premières semaines de la sortie, la suite étant un effet d’entrainement. Et si ça vous chante de chanter avec la cigale, c’est désormais à vous de vous en emparer pour en faire quelque chose…

A vous de jouer avec nous ! (si vous le voulez bien…)

Pour cela, plusieurs façons

- Faire connaître le film dans les jours qui viennent partout autour de vous, nous demander des cartes postales, des feuillets à distribuer autour de vous en y rajoutant les salles qui le programment à proximité, partager la bande annonce sur les « réseaux sociaux », les Email, et partout…

- Aller voir les salles de cinémas près de chez vous qui n’ont pas encore programmé le film pour leur signifier votre intérêt pour le film

- Organiser des débats à l’issue des séances puis la mise en pratique.

- Soutenir financièrement la sortie du film si vous le pouvez (encore quelques jours pour souscrire), ce qui nous permet de mettre plus de moyens dans sa diffusion et sa promotion

BANDE-ANNONCE

Même France 3 en parle !

Après les 4 avant-premières de Saint-Pons de Thomières, un reportage de France 3 consacré à la Cigale !

Prochaine séances avec débats

Le vendredi 13 janvier – Avant-première à 20h00 au cinéma Utopia à Avignon. En présence du réalisateur Olivier Azam. En partenariat avec les Amis du Monde diplomatique Avignon.

Le samedi 14 janvier - Avant-première à 20h00 au cinéma Etoile Palace à VICHY. En présence du réalisateur Olivier Azam. Soirée organisée en partenariat avec ATTAC 03

Le dimanche 15 janvier 2017 – Avant-première à 18H00 au cinéma Le Rio à Clermont-Ferrand. En présence du réalisateur Olivier Azam et de Jeannot Oréglia (dit le "suisse")

Le lundi 16 janvier 2017 – Avant-première à 20H15 au cinéma le Club à Grenoble. En présence du réalisateur Olivier Azam et de Jeannot Oréglia (dit le "suisse"). En partenariat avec les Amis du Monde diplomatique 38

Le mercredi 18 janvier - Première à 20h à l’espace St-Michel à Paris. En présence du réalisateur Olivier Azam, de Pierre Blondeau (le buraliste) et de Maax (le barde), de la bande de la Cigale.
En partenariat avec les Amis du Monde Diplomatique 75.

Le jeudi 19 janvier - Première à 20h au cinéma les 7 Parnassiens à Paris En présence du réalisateur Olivier Azam, de Pierre Blondeau (le buraliste) et de Maax (le barde), de la bande de la Cigale.

Carte des projections

La carte sera mise à jour au fur et à mesure que les lieux et dates s’ajouteront...

Faut pas mollir  !

Actu plus ancienne Actu plus récente