Menu

Les naufragés de la D17

Dans la région la plus désertique de France, pendant la guerre du Golfe, les parcours de plusieurs groupes de personnages se croisent comme dans un ballet. Parmi eux figurent un astrophysicien, une équipe de cinéastes, une escouade de militaires débiles, un géologue maniaque, des randonneurs pédestres, un maquignon, un champion des rallyes automobiles, son constructeur.

Disponible en VOD et téléchargement

Revue de presse

Les Cahiers du cinéma : "Le cinéma de Moullet est des plus accueillants. (...) On rit beaucoup."

Chronic’art.com  : "Dialogues et musiques extra-terrestres, jeu halluciné des comédiens, décors naturels à l’aridité mystérieuse : Les Naufragés de la D17 est un film profondément inclassable, vertu qui, en ces temps de conformisme déprimant, vaut toutes les réussites."

L’Humanité : "Filmer l’absurde, la folie dans une belle simplicité d’écriture comme s’il n’y avait rien de plus normal au monde, est-il façon plus insolente - et plus hautainement belle - de dire que le monde dont il parle au moment (le temps de la guerre du Golfe) où il situe son film ne tourne pas tout à fait rond ?"

Les Inrockuptibles  : "Une comédie loufoque et laconique, délirante et maîtrisée, active et contemplative. Dans le splendide décor naturel des Alpes du Sud, Luc Moullet développe son art consommé du non-sens et de la mise en scène."

Luc Moullet

JPEG - 173.3 ko

Né en 1937 et cinéphile dès son plus jeune âge, Luc Moullet entre aux Cahiers du cinéma à dix-huit ans aux côtés de Truffaut, Rivette, Godard, Chabrol et Rohmer. Il est l’auteur d’une Politique des acteurs et d’essais sur Buñuel, Lang et King Vidor. Il réalise ses premiers films en 1960.
A partir de 1966, il devient acteur en même temps que producteur (de ses propres films mais aussi d’Eustache ou de Duras). A ce jour il a signé trente-huit films de tous formats, du court au long métrage, et de tous genres (comédie, aventure, western, film érotique, journal intime, road-movie,documentaire, policier...). Tous sont reliés par un fil d’or et d’Ariane, tendu de bout en bout : le comique.
Il est présenté comme le seul cinéaste burlesque de la Nouvelle Vague, il lui suffit de poser son regard sur l’humanité et la société qui l’entourent pour en révéler les travers.


À découvrir

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes

À propos

Un film de Luc Moullet
Durée : 01H20