Menu

Lendemains de fête

Le modèle « Barcelone », louangé par les élites européennes, se délite et implose. Au-delà des postures incantatoires des uns et des autres sur « l’identité » catalane, les clés sont à rechercher du côté du marché ; d’un marché devenu « total », qui réclame toujours plus de victimes et d’expulsions immobilières à engager par milliers, pour sauver ses banques. Violences policières, violences financières. A Barcelone, la fête est finie et se réveille bien loin des petits matins clairs.

Le sujet du film porte sur les expulsions immobilières massives qui ont cours à Barcelone depuis 2009 et qui touchent des milliers de petits propriétaires ruinés, alors même que le marché immobilier barcelonais a produit plus de 30 000 logements vacants. Le film interroge l’action conduite par l’actuel exécutif municipal sorti des urnes en Mai 2015 (Ada Colau et la liste "Barcelona en Comu"). Au-delà du cas de Barcelone, "Lendemains de fête" interroge également la place résiduelle laissée à la sphère du politique par un marché devenu "total".

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes
Voir le site dédié au film

À propos

Un film de Yann Maury