Menu

Le dernier continent

Deux ans sur la ZAD de Notre-Dame des Landes

Tourné entre le printemps 2012 et le printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique vécue par les opposants au projet de l’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

La ZAD, c’est 2000 hectares de forêts et de prairies appelés «  Zone à Défendre  » par ceux qui y vivent et «  Zone d’Aménagement Différé  » par l’État et les promoteurs. Plusieurs centaines de personnes y partagent un quotidien et luttent ensemble «  contre l’aéroport et son monde  ».

Ils sont d’anciens habitants, des paysans, des sympathisants, des constructeurs, des combattants et des activistes. Ensemble, ils inventent des modes d’organisation collectifs et horizontaux pour dépasser la simple opposition au projet d’aéroport et mettre en place des modes de vie en cohérence avec leurs valeurs.

Au travers des réussites et des impasses, l’expérience politique se réinvente chaque jour. Les militants transforment ainsi la ZAD par leur pratique de l’utopie, et la ZAD les transforme en retour.

JPEG - 1.4 Mo

Revue de presse

Le Canard enchainé : « Des cabanes, des chiens, des jongleurs, des zadistes, des agriculteurs, 1650 hectares… À l’heure où Ségolène Royal exprime ses doutes sur le projet d’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, ce film de Vincent Lapize nous y emmène, avec complicité et douceur. ici on parle, on rêve, on résiste non seulement à l’aéroport, mais au monde qui va avec. L’an 01 à la Gébé - « On arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste »-, c’est ici qu’il démarre. Sous l’oeil des gardes mobiles… »

Politis : « Le Dernier Continent montre le rêve d’une vie autre, avec toutes ses incertitudes, prendre corps. Et c’est passionnant. ».

Trois couleurs : « De 2012 à 2014, Vincent Lapize a documenté l’occupation, pour protester contre le projet de construction de l’aéroport du Grand Ouest, de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, espace utopique. Il signe là une ode puissante à l’insubordination. »

Le Monde : « Les images patiemment glanées sur deux ans par Vincent Lapize sont rares, et prennent, par cette rareté même, une importance qui touche à la nécessité. »

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

Réalisation : Vincent Lapize
Montage : Marie Pomme Carteret
Musique originale : Pierre-Laurent Bertolino
Montage son et Mixage : Frédéric Hamelin
Étalonnage : Nicolas Vrignaut
Production : Gabrielle Gerll, Romain Lardot, Colette Quesson, Rébecca Sénéchal et Inès Lumeau