Menu

L’albatros

Alors que la campagne électorale opposant le Président Cavalier au conseiller Grim bat son plein, Stef Tassel s’évade de prison. Pour échapper aux forces de l’ordre, il kidnappe une femme, Paula, qui s’avère être la fille de Cavalier. Apercevant Laura et le fugitif, Grim se lance à leur poursuite dans l’espoir de faire éclater un scandale afin de compromettre Cavalier…

Disponible en VOD

"J’aurai pu éventuellement situer mon film, en une forme plus documentaire mais j’aurais perdu l’impact du romantisme d’un film de fiction qui permet de transcender un sujet et de le rendre perméable à des gens qui ne s’intéressent pas à la " politique "
Jean-Pierre Mocky

Revue de presse

Télérama : "Jean-Pierre Mocky, au visage romantique, aux gestes félins, se confond totalement avec le personnage qu’il joue : un idéaliste mélancolique, un perdant fatal. Avec celle qu’il a kidnappée (la fille d’un homme politique, finalement conquise), il s’oppose à tous les politicards installés, qu’ils soient de gauche ou de droite. Dans ce monde de corruption et de magouilles, seule la révolte individuelle a un sens. A la fois satire politique, cavale romantique et fable sociale, le film séduit surtout par sa poésie naïve et élégiaque, sa manière de magnifier l’individu contre la société, l’instant présent contre les projets, le désir contre la raison."

Les Inrockuptibles : "Un des meilleurs Mocky. A force d’employer cette formule, on finira par admettre un jour que "l’inégal" et prolifique Mocky n’a presque réalisé que des bons films. Celui-ci appartient à la veine des polars anarchistes (Solo, Le Piège à cons, La Machine à découdre, Vidange) où s’expriment avec un réel bonheur la violence, la causticité et le romantisme noir du cinéaste. Scandé par la complainte de Léo Ferré, L’Albatros est l’histoire d’un évadé (Mocky lui-même) qui lève le voile sur les magouilles électorales d’une petite ville d’Alsace. Ça dégage."

Paris Match  : "Un acteur-metteur en scène de la race des Stroheim et des Buster Keaton. C’est le cinéma lyrique, tragique, pamphlétaire, humain. Le cinéma américain."

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes

À propos

Un film de : Jean-Pierre Mocky
Avec : Jean-Pierre Mocky, Marion Game, Paul Muller, André Le Gall, René-Jean Chauffard, Francis Terzian, Marcel Pérès
Année de production : 1970
Durée : 01H32