Menu

Killer of sheep

Disponible en VOD

"J’ai vu ce film au début des années quatre-vingt, ici à Paris. Il m’a marqué. Je me suis dit : voilà quelque chose d’honnête, de sincère si on veut, mais surtout de lucide, lucide au sens où le film fait un constat accablant."
Robert Kramer

Ghetto afro-américain de Watts à Los Angeles. Stan, ouvrier mélancolique, épuisé par son emploi dans un abattoir de moutons et par ses responsabilités de père de famille, résiste à la tentation de l’argent facile, sous le regard de sa femme qui n’arrive plus à communiquer avec lui…

Le film a été classé parmi les 50 films américains les plus importants de l’histoire du cinéma, par la Library of Congress de Washington. Il aura fallu 30 ans à Charles Burnett avant de voir son film diffusé, n’ayant pas eu les droits musicaux. La trame sonore, que Burnett qualifie “d’histoire auditive de la musique populaire afroaméricaine”, est une des réussites du film, avec des chansons de Dinah Washington, Etta James, Paul Robeson, Little Walter et Earth Wind and Fire.

Charles Burnett

Né le 13 avril 1944 à Wicksburg dans le Mississippi, Charles Burnett grandi dans le quartier de Watts à Los Angeles. Il commence par suivre des études pour devenir
électricien mais il est très vite attiré par la réalisation et la photographie.
Formé à l’école de théâtre, de cinéma et de télévision de l’Université de Californie (UCLA), il réalise son premier long métrage, KILLER OF SHEEP, en 1977. Cette oeuvre est déclarée “trésor national” par le National Film Registry et fait dorénavant parti des 50 films les plus importants de l’histoire du cinéma
américain, préservés dans la bibliothèque du Congrès.

Participant de la veine du réalisme social, ce film, est primé au Festival de Berlin en 1981. Deux ans plus tard, Charles Burnett met en scène MY BROTHER’S WEDDING puis TO SLEEP WITH ANGER en 1990. Ce film, interprèté par Danny Glover, obtient l’Indépendent Spirit Award du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur acteur. Il est également primé au Festival de Sundance et reçoit le Prix Spécial de la Los Angeles Film Critics Association.

En 1993, Charles Burnett réalise THE GLASS SHIELD, un drame urbain sur la corruption et le racisme qui rongent la police de Los Angeles. Il signe également plusieurs documentaires, notamment AMERICA BECOMING (1991), NAT TURNER : A TROUBLESOME PROPERTY (2003) et WARMING BY THE DEVIL’S FIRE (2003), qui fait partie de la série THE BLUES produite par Martin Scorcese.
En 2007, Charles Burnett dirige à nouveau Danny Glover dans le long métrage NAMIBIA : THE STRUGGLE FOR LIBERATION, un portrait du leader indépendantiste namibien Samuel Nujoma

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

Un film de de Charles Burnett
USA
1977 - 81 min - Stéréo
N/B - 1,33 - BETA NUM