Menu

Kanaky-Nouvelle-Calédonie

Le référendum pour ou contre le maintien de cet archipel du pacifique dans la République Française du dimanche 3 novembre a surpris avec une grosse participation et un score encourageant pour les indépendantistes qui se préparent déjà au prochain référendum.

La composition du corps électoral correspond à des critères fixés en 1998, c’est à dire que les nouveaux arrivants ne pouvaient pas s’inscrire au scrutin (représentant 17% des habitants actuels). Cependant, la démographie est défavorable à la communauté kanake avec 39 % des 268 000 habitants. A priori, le rapport de force était donc défavorable à ceux qui portent la revendication de l’indépendance et malgré cela, 43,6 % des votants se sont prononcés pour l’indépendance, ce qui dépasse les espérances des militants du FLNKS.
La participation a été très forte, avec 80,63% de votants.
Le prochain référendum, prévu par les accords de Nouméa si le tiers des membres du Congrès de la Nouvelle-Calédonie le souhaite (le Congrès sera en mai 2019) aura lieu dans deux ans, avec un possible troisième référendum en 2022. Tout n’est pas encore joué donc.

Quelques films pour comprendre ces terres lointaines et leur histoire.

Chronologie

1853 : La France colonise la Nouvelle-Calédonie ainsi nommée par James Cook, le célèbre navigateur.
1864 : Installation d’un bagne (jusqu’en1924) où seront déportés notamment les Communards, dont Louise Michel
1946 : La France renonce au terme de colonie et octroie la nationalité française aux habitants.
1984 : Création du FLNKS et début de l’insurrection indépendantiste.
1988 : Tragédie d’Ouvéa : Deux gendarmes sont tués et vingt-sept autres pris en otages dans une grotte. Le 5 mai 1988, entre les deux tours de l’élection présidentielle, le GIGN et le service action de la DGSE donnent l’assaut. Dix-neuf preneurs d’otages et deux militaires sont tués. Cet événement découche sur les accords de Matignon.
1989 : Jean-Marie Tjibaou, indépendantiste et signataire des accords de Matignon est assassiné.
1998 : Accords de Nouméa qui amèneront aux référendums sur l’autodétermination.

Les films du cycle