Menu

Grèce, le soulèvement

Ces dernières années, la Grèce a été le laboratoire européen de l’austérité... Et ça n’a pas marché.
Derrière les mots, des réalités concrètes dans le quotidien du peuple grec. L’hiver dernier par exemple, près de la moitié (44%) des immeubles de la ville équipés de chaudière centrale au fioul se sont passés de chauffage. La raison ? Le prix du combustible et la baisse du pouvoir d’achat. En Grèce, devenir chômeur, c’est perdre dans l’année qui suit sa couverture médicale. Avec un taux de chômage à 27 % de la population active, ce sont aujourd’hui, selon Médecins Du Monde, 3 millions de personnes qui se retrouveraient totalement exclues du système de santé public.
Alors que tout pourrait amener à la résignation, le peuple grec s’est soulèvé. Et derrière ce soulevement résonne le cri de colère du célèbre résistant Manolis Glezos : « Nous ne sommes pas leurs esclaves ».

Les films du cycle

Espoir sur le fil, un film de Alexandre Papanicolaou & Emilie Yannoukou
Le film suit au jour le jour le président de SYRIZA, Alexis Tsipras, une année durant, en commençant par sa seconde campagne décisive pour les élections de juin 2012, jusqu’à la fermeture de la radiotélévision publique grecque ERT en juin 2013. Le film met en lumière la personnalité d’Alexis Tsipras, détaillant ses opinions politiques et ambitions. En parallèle, se déroulent différentes scènes à l’intérieur du parti. d’étage en étage, militants ainsi que membres haut placés se battent pour la campagne ou sinon débattent des stratégies à adopter, témoignant des décisions prises concernant le pays et sa place en Europe.

Khaos, un film de Ana Dumitrescu
Le film aborde – à partir de nombreux témoignages et portraits – sans fards, la vie quotidienne du peuple grec, avec Panagiotis Grigoriou – historien et blogueur de guerre économique – pour fil conducteur.

Ne vivons plus comme des esclaves, un film de Yannis Youlountas
Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les murs des villes et sur les rochers des campagnes, sur les panneaux publicitaires vides ou détournés, dans les journaux alternatifs et sur les radios rebelles, dans les lieux d’occupation et d’autogestion qui se multiplient, tel est le slogan que la résistance grecque diffuse, jour après jour, et nous invite à reprendre en chœur sur les mélodies de ce film à ses côtés.

Catastroika, un film de Katerina Kitidi et Aris Chatzistefanou
Le film cherche les conséquences de la liquidation totale de la Grèce. Revenant sur des exemples de privatisations dans les pays développés, Catastroïka essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s’applique à un pays sous surveillance économique.

Debtocracy, un film de Katerina Kitidi et Aris Chatzistefanou
Debtocracy est un documentaire important pour comprendre la crise mondiale et son impact sur la Grèce. Il envisage également les expériences argentine et équatorienne de lutte contre la dette comme remèdes possibles à la debtocratie. Ce projet a attiré l’attention de plus d’un million de personnes en Grèce, et a popularisé une campagne nationale demandant une commission d’audit de la dette publique du pays.

Entretien avec Manolis Glezos
Un entretien de la réalisatrice Ana Dumitrescu avec Manolis Glezos, véritable figure de la résistance grecque sur la crise qui touche la Grèce et les solutions concrètes pour que son pays s’en sorte.

Poursuivre le débat

"On ne doit rien ! On ne vend rien ! On ne paie rien !"

Reportage réalisé en 2012 par Olivier Azam qui avait alors suivi une délégation solidaire internationale en Grèce.

Réunion euro-méditerranéenne des campagnes d’audit de la dette

La première réunion euro-méditerranéenne du réseau d’audit citoyen de la dette s’est tenue le 7 avril 2014 à Bruxelles. Les pays représentés étaient au nombre de 12 : Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, Italie, Pologne, Royaume-Uni, France, Allemagne, Belgique, Égypte et Tunisie. Des mouvements sociaux de ces différents pays sont impliqués dans un processus d’audit ou une campagne contre l’austérité (un document du CADTM).

Les films du cycle