Menu

Exil(s) sur scène

Disponible en DVD et VOD

Né à Santiago du Chili dans la ferveur universitaire de l’année 68, le théâtre Aleph a fait ses premières armes dans les camps de concentration du régime Pinochet. Son fondateur, Oscar Castro, était trop encombrant pour disparaître, la junte militaire s’en débarrasse en l’envoyant à Paris ! Accueilli dès sa descente d’avion par Ariane Mnouchkine, Jack Lang et une poignée d’exilés, il construit très vite une nouvelle scène, rencontre le photographe Robert Doisneau qui deviendra le Président de l’Aleph France, travaille avec Pierre Richard, le cinéaste Claude Lelouch…avec les enfants des quartier d’Ivry-sur-Seine, cette banlieue de Paris où il a un jour posé ses valises.
Depuis, Oscar offre son sabir, entre mime loufoque et Esperanto réinventé, aux nouveaux immigrés qui n’osent pas s’exprimer dans cette France actuelle, si frileuse, si inquiète.

C’est cette histoire de théâtre du bonheur où l’on oscille en permanence entre rires et larmes que raconte Exil-sur-Scène. Et le film entre en résonance avec les immenses défis d’humanité que doit relever l’Europe d’aujourd’hui.

Oscar Castro

Né à Santiago du Chili en 1947, il y fonde le Théâtre Aleph en 1968 avec des amis étudiants.
Autodidactes et provocateurs, ils écrivent des pièces de théâtre collectives. L’Aleph devient un mythe et une référence dans le monde du théâtre latino-américain et la troupe du Théâtre Aleph est invitée au Festival Mondial du Théâtre de Nancy en 1973 .
Après avoir censuré leur travail puis arrêté des membres de la troupe, le gouvernement militaire chilien exile Oscar Castro. Depuis 1976 il vit en France à Paris, où il réalise ses créations et dirige sa nouvelle Compagnie.

D’ici, d’ailleurs : Oscar Catro : De Santiago à Ivry, le théâtre comme survie. Une émission de Zoe Varier sur France Inter à réecouter ici.

Mecanos productions

Mécanos Productions est née en 1998 de la rencontre de professionnels de l’audiovisuel qui partageaient le même désir de nourrir par l’image la réflexion du public face aux évolutions du monde actuel.
Son champ de production est donc forcément large mais reste volontairement homogène.
Il est question de sociétés et de cultures, de travail et d’économie, d’environnement et d’agriculture.
Des hommes et de la nature qui les entoure.
D’un certain regard qui permet d’accorder émotion avec réflexion…

Festivals

Prix du meilleur documentaire au festival de Biarritz Amérique latine 2016

Documentaire sélectionné au FIGRA 2016
PRIX DU PUBLIC et MENTION HONORIFIQUE dans la catégorie CATEGORIE MEILLEUR DOCUMENTAIRE INDEPENDANT AUX RENCONTRES DU CINEMA LATINO-AMERICAIN DE BORDEAUX.


Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente

À propos

Un film de Jean-Michel Rodrigo
Image : Marina Paugam
Son : Andrès Malatesta
Montage : Marina Paugam
Production : Mecanos Productions avec la participation de TV Vosges et de CINAPS TV