Menu

Congo river : les fantômes de l’histoire

“Avec Congo River, j’ai voulu aller plus loin et dépasser l’univers que je connais bien, l’univers urbain des grandes villes congolaises Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi. J’ai voulu, par ce voyage un peu initiatique à la source du fleuve, découvrir l’Afrique dans son intemporalité, dans son retour à ses origines, mais aussi dans les tumultes de l’histoire, parce qu’un fleuve est toujours le témoin de l’histoire.” Thierry Michel

Congo River propose un voyage dans l’espace et dans le temps et invite à la découverte d’un pays, de ses tragédies et de ses espoirs. Une barge sur laquelle s’entassent quelque 300 personnes et du bétail remonte le fleuve Congo sur 1’700 kilomètres, de Kinshasa à Mbandaka. Au-delà des rapides, le film fait un saut jusqu’à Kisangani, en des lieux dévastés par de longues guerres intestines.

Ce premier épisode est consacré au grand port de Matadi et au barrage d’Inga (le plus grand d’Afrique), ainsi qu’au chemin de fer reliant Matadi à Kinshasa sur le tronçon non-navigable du cours d’eau. Nous découvrons ensuite le beach de Kinshasa, port frontière avec Brazzaville et la vie trépidante de ce port fluvial, véritable cours des miracles de trafiquants en tout genre. Le documentaire se termine avec Papa Wendo, le maître de la Rumba congolaise, lors d’un voyage sur le fleuve auquel il rend hommage par ses chansons.

Thierry Michel

Des mines de charbon aux prisons, du Brésil et du Maghreb à l’Afrique noire, Thierry Michel dénonce les détresses et les révoltes du monde, mêlant parfois fiction et réalité. Né le 13 octobre 1952 à Charleroi en Belgique, dans une région industrielle surnommée “Le Pays Noir”, Thierry Michel engage à 16 ans des études à l’Institut des Arts de Diffusion, à Bruxelles. En 1976, il entre à la télévision belge où il réalise de nombreux reportages de par le monde. C’est ensuite le passage au cinéma. Il réalise deux longs-métrages de fiction « Hiver 60 » sur l’histoire politique de son pays et « Issue de Secours », une oeuvre poétique très personnelle. Mais son œuvre est surtout connue pour ses nombreux documentaires internationalement reconnus, primés et diffusés. Parmi ceux-ci « Gosses de Rio », « Zaïre, le cycle du serpent », « Donka, radioscopie d’un hôpital africain », « Mobutu, roi du Zaïre », « Iran sous le voile des apparences » et « Congo River ». Réalisateur, journaliste et photographe, Thierry Michel est également professeur. Il enseigne le « Cinéma du Réel” à l’Institut des Arts de Diffusion. Il dirige également, de par le monde, des séminaires sur l’écriture et la réalisation documentaire.

Thierry Michel en VOD sur le cinéma en ligne des Mutins

- Congo River : le village flottant
- Congo River : vers la source
- A fleur de terre
- Gosses de Rio
- Donka, radioscopie d’un hôpital africain

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente

À propos

Réalisation : Thierry Michel
Image : Thierry Michel, Michel Techy
Son : Lieven Callens
Montage : Marie Quinton, Julien Henry
Mixage : Bernard Gabus
Musique : Lokua Kanza
Narration : Thierry Michel, Lye Mudaba Yoka
Producteur délégué : Christine Pireaux
Les Films de la Passerelle, Les Films d’Ici
RTBF – Télévision belge - VRT -
Wallimage – Promimage – DDC – YLE – VPRO – RTSR - Media
Moyen métrage documentaire : 52 minutes