Menu

Condamnés à vive ensemble

Un film de Laurent Ferrari
Production : Novaltis

Pour en savoir plus, le blog du film.

Dans ce documentaire de 15 minutes, Tahar raconte son parcours de vie après les évènements qui ont conduit les journalistes à baptiser Lunel "Jihad-City". À la façon d’une biographie émouvante, l’histoire personnelle de Tahar se confond avec sa lutte contre les déchirements sociaux et les tensions communautaires, son boulot consistant à accompagner, écouter et canaliser les jeunes à la marge, ceux qui flirtent avec une trajectoire chaotique.

Tahar est né en Algérie, il y a 48 ans. Son père a suivi les entreprises françaises qui venaient recruter la main-d’œuvre bon marché dans les années 63-64, peu de temps après l’indépendance. Il connait le parcours de toutes ces familles. Leurs volonté de s’intégrer à la société occidentale, de réussir en France. Il raconte le parcours instable de la 3eme génération : ce jeune qui n’a pas de boulot, en galère, sans formation, avec un échec scolaire comme seul bagage et à qui on a fait comprendre toute sa vie qu’il n’est pas à sa place.

Cette histoire plonge ses racines dans une longue saga faite d’incompréhensions, de méfiance et de délitement du lien social en France.

© 2016 Novaltis - Laurent Ferrari

← Bernard en Corse Faut pas mollir ! Entretien avec Jean-François Gallotte →