Menu

Les Mutins

Applications pour smartphones

L’application est également accessible depuis tous les navigateurs mobiles (Windows Phone, Blackberry, etc...) dans la version web mobile depuis cette adresse : app.lesmutins.org

Avertissement :

Les Mutins de Pangée sont accessibles sur des applications pour smartphones et tablettes parce qu’il existe des smartphones et des tablettes et que les films qu’on défend doivent être vus le plus largement possible.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’on vous incite à acheter un smartphone ou une tablette, fabriqués dans des conditions déplorables, avec des conséquences dramatiques dans certains pays.

Nous utilisons aussi des applications crées par des grosses boites aux pratiques scandaleuses, car elles se sont (pour l’instant) imposées au plus grand nombre.

Nous faisons aussi le choix de produire et de diffuser des films, dans une démarche d’ "éducation populaire", en essayant de toucher le plus large public face au rouleau compresseur de l’industrie de la "culture".

Nous faisons le choix de l’alternative quand elle existe. Mais, pour ne pas nous laisser marginaliser et détruire, nous faisons aussi avec les contraintes du monde tel qu’il est aujourd’hui, sans attendre qu’il soit meilleur, mais avec l’espoir de participer modestement à des changements à travers nos productions et nos éditions.

On espère qu’il existera bientôt des outils performant produits dans de bonnes conditions et, pourquoi pas, par des coopératives. On espère que les médias libres et les logiciels libres reprendront bientôt le dessus sur l’Internet dont ils ont été les précurseurs.

Quelques pistes :

Si vous voulez nous suivre sur un réseau social alternatif, nous vous conseillons de nous suivre sur framasphere

La réflexion sur l’utilisation des techniques et la prédominance des grosses entreprises sur Internet est un enjeux primordial de notre époque et de l’avenir de nos sociétés.

Pour en savoir plus sur l’Internet et ses libertés, on vous conseille de visiter et soutenir la quadrature du net et de regarder cette conférence de Eben Moglen  : Pourquoi la liberté de penser nécessite des médias libres