Menu

André et les martiens

"L’art brut est libertaire. Il n’a ni Dieu ni maître, sauf ceux qu’il s’invente. L’art brut n’est l’héritier de personne et ne reproduit aucun stéréotype. Il n’attend ni reconnaissance, ni approbation".
Philippe Lespinasse

André et les martiens nous embarque pour une promenade bouleversante, dans une proximité rare avec des artistes « bruts » ou outsider, qui travaillent de façon solitaire et construisent des univers qui renversent nos perspectives sur l’art. C’est André Robillard qui nous guide. Sculpteur, dessinateur, musicien, découvert par Jean Dubuffet, il est devenu un des plus importants créateurs de l’Art Brut. Depuis 1964, il fabrique des fusils, des centaines de fusils pour « tuer la misère ».

Philippe Lespinasse interroge silencieusement l’extraordinaire des œuvres, la parole est aux artistes et à leur art. Il nous dévoile des mondes cachés que nous n’imaginions pas. Les artistes, eux-mêmes souvent en situation de handicap ou de marginalité, nous interrogent sur notre rapport à la norme et nous ouvrent des perspectives d’expression insoupçonnées.

Le livre

Le Dvd est accompagné d’un livre de 36 pages avec les textes suivants :

Les martiens et André, Professeur &* % - Philippe Person, écrivain, journaliste.
Où l’oeuvre a lieu, Alain Sevestre, écrivain.
La parallaxe inspirée, Michel Thevoz, directeur de la fondation de l’Art Brut à Lausanne de 1976 à 2001.
Savoir filmer l’art brut, Laurent Danchin, critique d’art et essayiste.
La libido et les coquillages, Philippe Lespinasse, réalisateur

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

ANDRÉ ET LES MARTIENS
Réalisateur : Philippe Lespinasse
Production : Annie Gonzalez et C-P Productions
Durée : 66mn Audiodescription et STSME avec la participation du CNC
visa 139 177
Image Philippe Lespinasse, Jean-Jacques Vogelbach Son Gilles Abravanel, Patrick Boileau, Philippe Lespinasse, Jean-Jacques Vogelbach
Montage Andress Alvarez, Ludovic Raynaud
Montage son et mixage Jean-Jacques Vogelbach
Etalonnage SAYA post-production, Laurent Souchaud
Post-production Pascal Blondela
Audiodescription Marie Christine Fourneaux et Philippe Lespinasse
Enregistrement voix Fred Maury, Tomato sound factory (Montpellier)
Sous-titrage sourds et malentendants Marine Mambert et Ludovic Raynaud